Sartène : ville d’histoire au charme médiéval typiquement corse

Pour Prosper Mérimée, Sartène est « la plus corse des villes corses » : construite sur la roche, elle dévoile des monuments historiques et un charme fou…

L’histoire de Sartène

La région a conservé quelques souvenirs de l’époque préhistorique à l’orée de Sartène, bien que la période du Moyen-Âge procure bien plus de détails sur l’évolution de la commune dans le temps. Alors qu’elle était d’abord sous le contrôle de Pise, c’est Gênes qui décide en 1507 de fonder la ville : le nom de Sartène aurait été choisi en référence à la Sardaigne, cette île au sud de la Corse. Devenue fief de la seigneurie de la Rocca, la petite ville ressent rapidement le besoin de dresser une muraille autour des quartiers de Pitrafhju et de Manichedda, dessinant ainsi ce qui correspond de nos jours à la vieille ville. Cette forteresse visait à protéger les habitants contre les attaques des Barbares. Malheureusement, les remparts n’ont pas suffit à éloigner le danger puisque les Barbares ont envahi Sartène à la fin du siècle, pour en repartir avec 400 habitants tenus pour esclaves. Le repeuplement par les habitants des hameaux voisins a tout de même permis de maintenir une vie relativement stable.

Aux XVIIIème et XIXème siècles, les notables de la monarchie française conduisent Sartène à son propre enrichissement, avant de risquer de tout faire effondrer en provoquant un massacre, plus exactement une vendetta : les familles Petri et Ortoli s’affrontent face aux Roccaserra, entraînant un véritable bain de sang et plusieurs morts.

Finalement, la croissance agricole prend le dessus sur ces évènements malheureux et Sartène s’ouvre à une belle prospérité.

A voir au cœur de Sartène : de superbes monuments

L’incontournable citadelle de Sartène invite à sillonner ses ruelles tortueuses et pavées. L’une d’elle mène au quartier de la Manichedda, existant depuis la fondation de la ville. Des remparts par contre, il ne reste aujourd’hui que l’Echauguette : un échantillon qui permet d’imaginer l’envergure de la muraille autrefois et tout le caractère qui devait alors s’en dégager… A quelques pas, vous admirerez l’hôtel de ville qui n’est autre que l’ancien Palais des Gouverneurs.

Côté édifices religieux, Sartène est riche de son église Santa Maria Assunta datant de 1766 et de son Couvent Saint Damien : une architecture à la fois épurée et chaleureuse les unit.

Quant aux alentours de la cité, ils recèlent des témoignages préhistoriques, comme incrustés dns le paysage naturel :

  • 2 menhirs (U Frate e A Sora) à proximité du pont génois, au nord de la ville
  • Plusieurs autres menhirs vers Tizzano
  • Un dolmen au sud de la ville : Fontanaccia.
     

Quelles occupations et activités à Sartène ?

La citadelle est la première chose à voir en venant à Sartène pour le caractère typiquement corse qu’elle évoque, comme le dit si bien Prosper Mérimée. Vous apprécierez particulièrement de voir la Place de la Libération, qui correspond à l’ancienne Place Porta : aujourd’hui, c’est un lieu de rencontre fort apprécié des habitants.

Vous souhaitez en savoir plus sur les traditions corses ? A Sartène, vous pourrez assister à l’une d’elle, bien qu’elle ne soit pas l’une des plus gaies… Il s’agit du Catenacciu : le « porteur de châines ». Pour permettre l’expiation d’une faute grave, cet homme anonyme cagoulé parcourt 1,8 kilomètre avec les pieds enchaînés, en portant une croix de plus de 30 kg et suivi par 9 compagnons qui ferment la cérémonie religieuse.

Plus divertissant : les excursions dans les environs de Sartène. Partez à la découverte des Rochers et de la Tour Génoise de Roccapina, ou choisissez un parcours de randonnée pédestre parmi les sentiers balisés : peut-être aurez-vous de belles surprises touristiques!

Plus sérieux, si vous désirez élargir vos connaissances sur l’histoire de Corse, rendez-vous au Musée de la Préhistoire, retraçant la vie humaine depuis le Néolithique jusqu’à l’Âge de Fer. Dans le même esprit, vous apprécierez sans doute de vous rendre sur les sites mégalithiques de la région !

Enfin, quelques destinations sublimes près de Satèrne : le Phare de Sénétosa, et bien sûr la plage !
 

Comment vous rendre à Sartène ?

Si votre point de départ est extérieur à la Corse, il semblerait qu’il soit difficile voire même impossible de trouver un mode de transport qui permette un trajet direct vers Sartène. Néanmoins, Ajaccio se trouve à une petite heure en voiture de votre destination : vous pourrez parvenir à cette escale soit en avion puisqu’Ajaccio est équipé d’un aéroport international, mais aussi en ferry avec votre propre voiture ! Cette solution est celle qui apporte le plus de confort pour votre excursion en Corse : vous pourrez mieux profiter de vos vacances en découvrant les communes voisines sans souci de transport et en approchant les plus beaux paysages sans effort… 

    Partager cette page :