Ghisonaccia : l’histoire de bergers qui développèrent le tourisme local

Bienvenue au cœur de la Corse vraie : l’histoire de Ghisonaccia est poésie, d’autant plus à la découverte de son cadre somptueux.

L’avènement incroyable de Ghisonaccia

Ce n’est qu’en 1845 que cet endroit fût habité : à l’époque, seuls quelques bergers sillonnaient les terres de Ghisonaccia, avec leurs moutons. Puis, les années 60 ont vu l’agriculture se développer considérablement et avec elle l’accroissement de la population, la prospérité de la commune. Mais ce n’est pas cela qui a attiré tant de touristes de façon plutôt soudaine. En réalité, c’est l’initiative d’agriculteurs amoureux de leur pays qui se sont lancés dans la construction d’un village de vacances (Marina d’Onu) et de campings pour accueillir les touristes : depuis 1980, le village s’est largement fait connaître et de nombreuses personnes sont à présent ravies de venir s’y perdre, s’y ressourcer…

Aujourd’hui, les moutons gambadent toujours dans les prés, quelques villas ont vu le jour sans pour autant dénaturer la nature et l’épanouissement touristique est indéniable.

Des monuments à Ghisonaccia ? Si peu !

Si vous comptez visiter des édifices historiques, il vous faudra prendre la route vers les villes alentours : en effet, Ghisonaccia ne possède pour seul monument qu’une seule église. L’Eglise paroissiale Saint-Michel est néanmoins sublime, avec sa nef voûtée et ornée d’une fresque : elle rappelle les chef-d’oeuvres architecturaux de Byzance. Pour découvrir davantage de monuments, sillonnez les villes de Porto Vecchio ou de Bastia, vous ne serez pas déçu !
 

Les activités et loisirs de Ghisonaccia

Que vous souhaitiez vous reposer, vous défouler ou vous détendre, tout est possible à Ghisonaccia. Pour faire le plein d’énergie, rien de tel qu’un peu de farniente et quelques baignades tranquilles à la plage. Pour un peu d’adrénaline, le canyoning et d’autres sports nautiques vous ouvrent les portes des activités à sensation. Vous pourrez aussi vous adonner à la voile et au jet. La Corse vous invite enfin à la découvrir sous un autre angle, celui du milieu sous-marin lors de séances de plongée.

Toujours en pleine nature, grimpez aux arbres en toute sécurité grâce aux circuits d’accrobranche ou prenez le temps de découvrir les profondeurs de la Corse lors d’une randonnée pédestre. Il  reste un dernier point de vue à explorer : celui du ciel, avec les baptêmes en parachutes qui vont faire monter l’adrénaline!

Ghisonaccia, c’est aussi le privilège de déguster des produits délicieux : huîtres, moules, vins… De quoi raviver vos papilles gustatives lors d’un succulent repas marin !

Profitez de votre temps libre pour aborder d’autres endroits merveilleux, que nous ne pourrons pas tous citer : les Aiguilles de Bavella (point culminant du Col de Bavella), les falaises de Bonifacio, Aléria et son bastillon romain…
 

Comment se rendre à Ghisonaccia ?

Situé entre Porto-Vecchio et Bastia, Ghisonaccia est relativement isolée des aéroports et ports. Pour rejoindre ce village, la voiture semble incontournable.

Les avions et ferrys vous déposent donc à Bastia, après environ 1h30 de vol ou 6h de navigation : prévoyez d’embarquer votre véhicule avec vous dans le ferry, de louer une voiture qui sera disponible dès votre arrivée ou de réserver un taxi pour ensuite rejoindre votre destination tant attendue : Ghisonaccia.

En venant de Bastia qui sera sans doute votre escale en venant de France, empruntez la D 81, puis la N 193 et enfin la N198 en direction d’Ajaccio : vous êtes arrivé après 86 kilomètres de route, au cœur des plus beaux endroits de l’Île de Beauté.

 

    Partager cette page :