Corte : ville d’histoire perchée sur un promontoire rocheux

Découvrez comment Corte a vu le jour, les merveilles qu’elle laisse aujourd’hui libre de découvrir : monuments, paysages, traditions, animations…

Chronologie de Corte et tourisme actuel

La Citadelle de CorteL’âge de Bronze est la plus lointaine époque dont on ait retrouvé les traces sur la roche épineuse de Corte. En 1420, la citadelle est érigée par Vincentello d’Istra sous les ordres du Roi d’Aragon : elle est la seule forteresse qui se soit dressée à l’intérieur même de l’île. Elle sera annexée aux nombreuses propriétés génoises en 1434, suite à l’exécution de Vincentello d’Istra. Dès lors, le pouvoir sera sans cesse disputé entre Gêne et la France. En 1755, la Corse redevenue française est nommée capitale de l’Île de Beauté par Pasquale Paoli. En effet, la commune est en pleine ascension, construisant même une université en 1764 : aujourd’hui encore, elle demeure la seule université de la région. Peu à peu, Corte perdit de l’importance, bien qu’elle demeure la capitale corse pour les habitants et qu’elle ait développée au XXème siècle un tourisme international.

Les monuments de Corte : un cadre époustouflant

Monument de Corte, vue sur la Citadelle et le BelvedereDécouvrez la citadelle surnommée le Nid d’Aigle, et pour cause : elle semble posée sur le sommet d’une falaise, à s’en demander comment elle tient debout ! En parcourant Corte, vous rencontrerez la place Paoli, à l’effigie de celui qui amena la ville au rang de capitale régionale, ainsi qu’une statue de bronze en son honneur. Non loin de là, prenez le temps de déguster un peu de vin de production locale, dans les caves même de Corte. La ville a dressé une autre statue de bronze, cette fois en souvenir de Gian Pietro Gaffori et son intervention lors de la révolution corse.

Corte aurait été inachevée si elle n’avait pas été équipée de son belvédère : celui-ci offre une vue imprenable sur les Gorges du Tavignano, les monts et vallées qui jalonnent les alentours.

Les monuments sacrés ne sont pas majoritaires puisqu’on note une seule église, celle de l’Annonciation, qui date de 1450. Elle fût restaurée au cours du XVIIème siècle et agrandie par la même occasion.

Le Musée de la Corse, au sein de la citadelle est accessible par un escalier fait de marbre : construit par un architecte italien en 1997, il resplendit d’originalité et de prestance. Ce musée aime à partager avec ses visiteurs l’histoire de la ville, à raconter l’existence des bergeries, de l’industrie et les traditions perpétuées à Corte.

Vous n’avez pas le vertige ? Traversez le pont suspendu pour voir le confluent de la Restonica et du Tavignano depuis les hauteurs : inoubliable.
 

A Corte, on ne s’ennuie jamais : activités, loisirs, découvertes.

Activité baignade dans la rivière RestonicaLa ville est connue pour être le point de départ de nombreux itinéraires balisés de randonnées pédestres. D’ailleurs, vous pourrez parcourir les chemins de la Randonnée d’Alzu, démarrant à 9 kilomètres de Corte : les bergeries de Cappellaccia, la source de Funtara Bianca et bien d’autres splendeurs authentiques vous attendent en chemin. Les environs vous proposent aussi la Randonnée des Lacs, lieu sublime mêlant plan d’eau et montagnes.

D’autres activités sont à votre disposition, notamment les sports nautiques qui sont beaucoup développés localement : le canyoning, le kayak, l’hydrospeed, le rafting… De quoi se dépenser, se défouler, bref se faire du bien tout en admirant la nature !

Corte est également riche en fêtes traditionnelles : à travers diverses manifestations, elle dévoile son tempérament typique. Rendez-vous donc aux Interlacs, à la Foire du Col de Patru, à celle du Violon à Sermano ou encore à la course à pieds de Baziu. Les villages organisent leur propre fête, en rendant honneur à leur saint respectif.
 

Par quel moyen aller à Corte ?

Par chance, l’Île de Beauté n’est pas de très grande envergure : même les plus petites communes ne sont pas si loin que cela d’un aéroport ou d’un port. Corte se trouve exactement à 70 kilomètres de Bastia et à 85 kilomètres d’Ajaccio. Or, ces deux villes sont dotées d’un aéroport et d’un port, permettant de venir depuis l’Europe en avion ou en ferry, de jour ou de nuit.

En prenant le Ferry depuis Nice ou Toulon, comptez en moyenne 6 heures de trajet, le temps de savourer votre voyage vers l’une des destinations les plus prisées au monde. Ce mode de transport vous permet d’autre part d’emmener votre voiture avec vous pour jouir de la plus grande liberté de déplacements, une fois sur l’île. En revanche, pour ceux qui viennent en avion, pensez à louer une voiture pour rejoindre votre villa, hôtel ou camping sur Corte. Ceci-dit, la ville est aussi accessible en train depuis Ajaccio ou Bastia : vous disposez donc de nombreuses solutions pour rejoindre votre destination sans encombres, sans oublier du taxi ! Bon voyage… 

    Partager cette page :