Ajaccio : visites, activités, monuments, patrimoine et histoire…

Un résumé de tout ce qu’offre Ajaccio comme merveilles et loisirs pour occuper vos vacances : le tourisme à Ajaccio, en été comme en hiver.

L’histoire d’Ajaccio

Tout commence en 1492, sous l’autorité de la ville de Gêne en Italie : elle envoie un architecte Milanais réaliser les plans d’un château fort, érigé sur une presqu’île de la Corse. Cela explique l’architecture si ensoleillée des rues d’Ajaccio, et de ses maisons génoises…  Au XVIème siècle, le château fort s’étend pour devenir une véritable citadelle, bientôt enrichie par la présence de monuments religieux : une cathédrale, une chapelle et des églises voient le jour presqu’en même temps.La ville se développe petit à petit, avec la construction du faubourg U Borgu au cours du XVIIème siècle : celui-ci présente des galeries qui servaient à l’époque aux pêcheurs et aux commerçants.

A la fin du XVIIIème siècle, Ajaccio compte environ 5000 habitants qui commencent à être un peu à l’étroit : Napoléon, natif de la ville-même et qui y exerce désormais le pouvoir, va tout faire pour remédier à cette situation. Il développe la commune : en son honneur, la Place Bonaparte voit le jour tandis que parallèlement la préfecture, l’hôtel de ville et le théâtre sont construits. Le XXème siècle ouvre finalement grand ses portes au tourisme : le monde entier sera bientôt aux pieds d’Ajaccio, comme de toute l’Île de Beauté d’ailleurs.

Ajaccio : les monuments incontournables

On dit trop souvent que la Corse (lien vers page d’accueil) attire les touristes pour la beauté de ses paysages à défaut de ne dévoiler qu’un maigre patrimoine historique… Pourtant, Ajaccio exprime bel et bien sa propre histoire, celle qui lui donne ce caractère unique à travers l’architecture atypique  de ses murs et de ses édifices. A commencer par la cathédrale dont la façade est absolument incroyable : à son approche, vous penserez sans doute arriver devant une magnifique bâtisse, mais pas une cathédrale… Et pourtant, ce sont bien ses murs arrondis, blancs et oranges qui abritent le monument sacré d’Ajaccio. La ville ouvre aussi fièrement les portes de ses églises : découvrez celles de San Rucchellu, Saint-Jean-Baptiste sans oublier Saint-Érasme qui est une ancienne église des Jésuites.

L’histoire d’Ajaccio transpire de la même manière à travers ses maisons génoises, mais aussi une maison en particulier : celle où Napoléon est né. La maison natale de l’empereur et ses murs anciens se trouve rue Saint-Charles, près des palmiers… Un peu plus loin, le Palais Lantivy continue de prouver l’héritage relativement ancien de la ville : datant de 1826, il a été bâti à l’initiative de Napoléon, qui par ailleurs a donné son nom à un musée. Enfin, allez à la rencontre de la chapelle impériale qui vit le jour au milieu du XIXème siècle : elle constitue une étape incontournable dans la visite des monuments religieux corses.
 

Quelles activités à Ajaccio ?

Après de somptueuses découvertes parmi les monuments d’Ajaccio, vous aurez hâte de parcourir les environs, de vous glisser dans la nature corse. Entre croisières et sorties en catamaran, vous disposerez de diverses manières d’admirer la ville depuis la mer, bercés par les flots. Les grands amateurs de ce tourisme sur l’eau craqueront assurément pour une sortie en mer nocturne. Ceci-dit, les trajets en plein jour offrent davantage de destinations, avec des navettes reliant Ajaccio à Porticcio en passant par les Calanques de Piana. Pour vous qui préférez voir la mer depuis votre serviette de plage, ne manquez pas une baignade sur la plage de Marinella, sublime…

Ajaccio et ses alentours sont aussi à découvrir à pieds, via des sentiers balisés notamment en direction du Col de Cricheto. Vous n’aimez pas marcher ? Montez à bord du petit train et observez cette nature dense et toujours un peu sauvage. D’autres endroits sont à voir dans les environs : la Grotte de Napoléon, la Route des Îles Sanguinaires…
 

Comment venir dans le ville de Napoléon ?

Depuis la France, plusieurs aéroports vous promettent un vol pour la Corse (lien vers vol corse) et plus particulièrement pour Ajaccio en 1h40 maximum. Vous pourrez partir de Paris, Marseille, Lyon, Lille ou encore Bordeaux : où qu vous soyez, cette destination a du succès dans les aéroports. Vous pourrez aussi débarquer au port d’Ajaccio après un trajet en ferry, au départ de grandes villes du sud de la France : Nice, Toulon ou encore Marseille. L’avantage du ferry est qu’il vous permet de voyager avec votre voiture, si vous le souhaitez : vous serez ainsi libre de découvrir les environs de la ville de Napoléon comme bon vous semble, ou même de partir à la rencontre du reste de la Corse.

Ajaccio, ville riche en architectures du soleil,  en paysages et loisirs !

Visitez le site officiel de la ville: http://www.ajaccio.fr/

 

 

    Partager cette page :