Corbara: les plages sur un littoral protégé, le couvent, un environnement exquis

Randonnée, découverte de ruines, de monuments sacrés, de musées… le tout dans un village aux panoramas exceptionnels : bienvenue à Corbara.

Situation du village

La Balagne peut être fière de posséder sur un territoire une commune aussi plébiscitée : Corbara connaît un franc succès, notamment pour ses plages. Conçu à flanc de colline, ce village en amphithéâtre offre de multiples points de vue sur la nature et sur ses propres rues. Entre Île Rousse et Calvi, 800 habitants ont la chance de vivre au bord de 7 km de côtes, faites de plages et de restaurants.

Les trésors de Corbara

Des monuments sacrés majorent la richesse du village et ses environs, comme le couvent de Corbara, daté de 1430. Il laisse les visiteurs faire le tour de son cloître, dont le centre est orné d’un jardin et où l’on trouve la Vierge du Rocher. Un autre édifice religieux est à voir : l’église collégiale A Nunziata, vieille de presque 350 ans elle occupe le quartier de Villa di Mezzo et a été rénovée à plusieurs reprises.

Côté histoire, une colossale colonne de pierre appelée manolithe n’a pas su se relever : elle reste couchée à même le sol en pleine nature, tandis qu’elle était destinée à rejoindre Ajaccio pour y porter une statue de Napoléon. Trop lourde (304 tonnes), elle a dû rester sur place.

Dans le village, on trouve aussi plusieurs fontaines et un lavoir qui redonnent un peu de fraîcheur rien qu’à voir l’eau couler.
 

Les activités incontournables de Corbara

On l’appelle le Musée des Trésors… Située dans la collégiale, il est composé de plusieurs salles, exposant des œuvres d’art d’orfèvrerie, des pièces sacrées, des statues…

Côté randonnées, il y a bien des parcours à arpenter. Retenons surtout le sentier qui mène de Corbara à Santa Reparta (5h de marche) et celui de Evalle (50 minutes).

    Partager cette page :