Centuri : plage de Cannelle, port de pêche, randonnées et hameaux

Il y en a pour tous les goûts à Centuri : la mer, la montagne, les baignades, la pêche… Tout est réuni pour passer un excellent séjour !

Le village, son histoire, sa situation

Autrefois, la commune se faisait appeler Centurinum Civitas : on y voit clairement l’influence romaine. C’est sur le Mont Toricella que s’est construit le village de Centuri. En 1757, un port militaire également port de commerce est bâti, celui de la nation corse indépendante. En effet à cette époque, de nombreux magasins s’équipent grâce à ce port, et les hameaux voisins s’en servent aussi pour s’approvisionner. A la fin du XIXème siècle, la vigne prend une place très importante pour l’économie de la commune. Puis au XIXème siècle, c’est le cédrat qui prendra le relais.

A présent, la force de Centuri est davantage son îlot de Capense, véritable trésor naturel que les touristes se pressent d’approcher.

Eglises, chapelles, fontaines à Centuri

A Cannelle, hameau des alentours se dressent la chapelle Saint-Jacques ainsi qu’une fontaine, un lavoir : charmant endroit. A quelques pas de là, Camera, un autre hameau de Centuri présente sa confrérie Santa Croce, son église paroissiale ainsi qu’une chapelle. L’ensemble des monuments dédiés à la paroisse sont classés monuments historiques.
 

Centuri : randonnées et plages

Bien des sentiers relient les hameaux entre eux. Certains donnent une vue imprenable sur la mer, d’autres rejoignent de typiques bergeries perdus dans les hauteurs, notamment pour les randonneurs qui s’avancent vers le Col de Cateru. Pour ceux qui préfèrent le littoral, il y a le port de pêche d’Ortinola et bien sûr les plages. Celle de Cannelle est réputée comme l’une des plus belles de l’île, avec son sable fin bordé d’arbres, son eau turquoise… Tout le monde craque dès le premier pied glissé dans le sable…

    Partager cette page :