Calenzana : forte de ses monuments sacrées, de ses produits du terroir

Le dépaysement est bien là pour quiconque ne connaît pas la Corse. Même les papilles gustatives voyagent en découvrant les produits du terroir à Calenzana !

La commune et son environnement

A 8 km de la mer, Calenzana enrichit sa microrégion (la Balagne) par ses champs d’oliviers. Au pied du MonteGrossu elle bénéficie d’un climat méditerranéen qu’elle sait utiliser à bon escient pour cultiver ses arbres dont chaque fruit détient une saveur ensoleillée. La nature de Calenzana se traduit également par les forêts avoisinantes comme celles de Bonifatu et Sambuccu. Elles accordent une fraîcheur fort appréciée après des journées passées le long du littoral et sa chaleur intense. Adhérente au Parc Naturel Régional de Corse, la commune est aussi et surtout le point de départ du sentier de randonnée mythique : le GR20.

Les atouts de Calenzana

Ce n’est pas uniquement grâce à ses olives que le village parvient à développer ses produits du terroir… En effet, le fromage et le vin viennent s’ajouter au palmarès gastronomique de Calenzana. Pour les fromages, on retient surtout le Casgiu Caminzanicu, pour le vin ce sera le Camellu. Le tout à découvrir entre deux concerts au festival de musique organisé sur place, ou entre deux promenades sur la plage de galets de l’Argentello.

Édifices sacrés et historiques

Parmi les monuments religieux, l’église A Santa ou Santa Restitude se veut être un sanctuaire. A quelques pas de là, l’église de Sainte-Blaise présente à ses visiteurs des statues classées monuments historiques : le bâtiment date du XVIIème siècle. Plusieurs chapelles habitent également Calenzana : Annunciata, Saint-Antoine de Padou, Saint-Ignace de Loyola…

Plus récentes et d’un autre registre, les mines de plomb subsistent au pied du Capu di L’Argentella à 813 mètres d’altitude, vers les villages de Moncale et Galebia.

    Partager cette page :