Bocognano : une foire originale à succès, à deux pas du GR20

Il y a de quoi faire à Bocognano et ses alentours : randonnées, dégustations de la gastronomie locale, découverte du travail des artisans oubliés, une nature époustouflante…

Un village célèbre pour sa foire atypique

Entre Ajaccio et Corte, Bocognano occupe le sud de la Corse entourée par les Monte de Renosu et d’Oru. Ce dernier est habité par des châtaigneraies à l’origine de la célèbre foire de châtaignes qui anime la commune chaque année en décembre. Le Monte d’Oru est arrosé d’une superbe cascade dans laquelle nous rêvons tous de plonger… D’autres ruisseaux parcourent le canton de Celavo-Mezzana, adhérant au Parc Naturel Régional de Corse. Du haut de son altitude de 650 mètres, Bocognano est en bonne compagnie au milieu de 3 forêts et 11 hameaux habitués de le transhumance.

Les édifices religieux et historiques de Bocognano

Un véritable trésor sacré que cette église Sainte-Lucie, paroissiale, ancienne chapelle romane restaurée au XIXème siècle et mise en valeur par le tableau daté du XVIIème siècle qu’elle détient, classé monument
historique.

Dans le territoire de Bocognano, on peut aussi approcher le calvaire, une fontaine ou encore un tunnel et un viaduc ferroviaires d’envergure impressionnante. Un pont enjambe les chemins de fer, tout en arcs.
 

La beauté et les spécialités de Bocognano

La cascade du voile de la mariée… Rien que par son nom elle nous enchante. Pour la voir, il faut monter 300 mètres au-dessus du pont Solicio. Toujours en pleine nature, le GR20 chemine la Corse du nord au sud pour mieux la découvrir.

La spécialité de Bocognano demeure sa foire aux châtaignes qui invite aussi d’autres produits artisanaux comme ceux de la coutellerie, de la chocolaterie… Une manifestation gastronomique et artisanale comme on en voit trop peu.

    Partager cette page :