Algajola : ses plages et activités nautiques, au cœur de la Balagne

Un village qui semble se fondre dans la mer, fort de beaux monuments, d’une station balnéaire riche en sports et loisirs à quelques pas de la plage.

Description du village

Occupée sur son littoral avant l’antiquité, la commune s’est finalement développée en arrière de la côte pour plus de sécurité. En effet, la Corse craignait beaucoup les attaques de pillards par la mer, tout particulièrement la Balagne. Ce sont les romains qui ont créé le premier port, à vocation militaire : le Petit port d’Algajola.

Fondé par un officier du pays, ce village du canton de Belgodère fût élu « plus petite commune de Corse » jusqu’en 1852.

Algoja, quand l’histoire laisse des souvenirs

Le monument le plus atypique à voir ne se trouve pas à Algajola même, mais à Corbara. Il s’agit du monolithe, cette colonne géante faite de pierre, abandonnée au milieu de nulle part. Elle devait normalement servir de socle pour une statue de Napoléon, mais impossible de transporter 304 tonnes…

Plus près d’Algajola, le château fort protégé nous vient du XVIème siècle où il fût construit sur les ruines d’une tour. A l’époque, le gouverneur de Balagne y avait élu résidence.

L’église paroissiale Saint-Georges est un vrai bijou, recelant des tableaux sublimes et un orgue. Elle date du XVème siècle mais ayant été incendiée par les Sarrasins, une reconstruction a eu lieu la XVIème siècle.
 

Les loisirs et plaisirs d’Algajola

Bien des endroits sont à admirer… Lors d’une baignade sur la plage d’Algajola, on ne peut s’empêcher d’être ébahi par la beauté de cette citadelle arrosée par le mer. En effet, le village semble s’enfoncer dans la Méditerranée, avec ses roches qui disparaissent progressivement sous l’eau. Inversement, depuis le village on a une belle vue sur les bancs de sable. Les hameaux et villages à proximité valent le coup d’oeil : Lumio, Corbara et bien d’autres !

 

    Partager cette page :