Le patrimoine naturel de la Corse

Surnommée par les Grecs ‘Kallisté’ (la plus belle) la Corse est un joyau de diversités de paysages concentré en une seule île à 1 heure d’avion de Paris. 

Un désert, de la haute montagne, des plages paradisiaques, des cathédrales de pierre et une végétation endémique sont quelques-uns des privilèges de l’île la plus verte de la Méditerranée.

La diversité des paysages corses s’explique aisément en retraçant sa formation. A l’ère tertiaire, la Corse n’était pas une île mais faisait partie de la Provence entre les contreforts des Alpes et le massif des Maures en passant par celui de l’Estérel.
D’ailleurs, géologiquement, la Corse se divise en plusieurs zones : la zone centrale (du Cap Corse à Corte) est une zone géologique de charriage des alluvions identique au Briançonnais, la zone occidentale (de Porto à Figari) et une partie de la zone orientale (Porto-Vecchio) sont constituées des roches des massifs des Maures et de l’Estérel, l’extrême sud (Bonifacio) si particulier est de grès calcaire typique de la sédimentation des torrents continentaux.

Etiré, compressé et malmené par les mouvements tectoniques, ce morceau de continent devenu une île a vu ses montagnes s’élever, ses vallées se creuser et son relief s’orner de roches magmatiques à l’aspect impressionnant. Ce patrimoine géologique tourmenté est en permanence visible depuis tous les points de l’île ; les paysages conservent en eux l’image de la force qui les a créés et donnent aux habitants et aux visiteurs une impression de vigueur et une émotion puissante. En cela déjà, la visite de la Corse est un souvenir inoubliable. Lorsqu’on y ajoute l’attrait de plages immenses ou de calanques étroites, au sable allant du blanc éclatant au noir le plus profond, le contraste de la douceur d’un sous-bois verdoyant dans le cours d’un torrent de montagne avec la rudesse d’un désert chauffé à blanc, la Corse n’est plus seulement attachante, elle devient fascinante. Il faut avoir vu défiler en une journée de voyage seulement, un désert, des montagnes enneigées, des pics de roche rouge et des falaises immaculées pour entrevoir tout ce que la nature peut créer et qu’elle a concentré en une seule île.
 

Si les Grecs l’ont appelé la plus belle avant de s’en aller, les Corses sont conscients de la richesse unique de ce patrimoine naturel qu’ils entretiennent et préservent. Près de la moitié de la superficie de la Corse est un Parc Naturel Régional à laquelle il faut rajouter de nombreuses réserves naturelles terrestres et maritimes.  

Découvrez aussi:

Partager cette page :