Le Grand Bastia : le Nord de la Corse dans tous ses états

La cité de Bastia n’est pas la seule chose intrigante de la région. Les environs recèlent de monuments historiques et sites naturels authentiques, exceptionnels.

Situation géographique de la région Bastiaise

Au nord-est de la Corse s’est bâti un port qui s’avère le plus important de toute l’île à ce jour. L’activité marine a d’ailleurs inspiré la construction de la ville de manière à ce qu’elle soit favorisée. 3 ports sont à dénombrer : le vieux port, le port de commerce et enfin celui de plaisance. Bastia n’est pas qu’une ville côtière puisqu’elle touche également les montagnes, comme la Serra di Pignu qui atteint une hauteur de 960 mètres. Une localisation qui ouvre une perspective touristique très vaste et garantit des séjours animés par les découvertes et activités possibles dans chacun de ses environnements.

L’histoire du Grand Bastia

C’est à Leonello Leonelli que Bastia doit son existence : les travaux ont commencé au XIVème siècle. Petit à petit, cet homme bâtira la ville autour de son port, véritable pôle d’activités commerciales entre autres. Pour éviter d’éventuels pillages et attaques, des remparts sont construits le siècle suivant : c’est la naissance de la ville neuve. Des monuments religieux y sont alors érigés. Comme tout le reste de la Corse, la réelle prospérité du Grand Bastia commence à l’après-guerre : les années 50 laissent place au tourisme qui se veut une source de revenus majeure sur toute l’île.

 

Que faire dans la microrégion bastiaise ?

Bastia présente une superbe cité qui, à elle seule promet un spectacle architectural et historique rare. Chapelles et églises ont un certain pouvoir attractif envers les touristes, de même pour la cathédrale d’ailleurs. Quant aux alentours de la ville, ils sont tout aussi propices au divertissement, notamment le village de Furiani, où la découverte d’une chapelle s’impose. Un peu plus loin, l’étang de Biguglia résume parfaitement l’ensemble de la faune et de la flore qui caractérise le Grand Bastia : il s’agit d’une réserve naturelle dotée de pas moins de 250 espèces d’oiseaux.

Le village de Cardo exprime tout son charme au cours d’une simple balade découverte en ses rues : il est rattaché à Bastia depuis le XIXème siècle. A deux pas d’ici, Santa Maria di Lota regroupe plusieurs hameaux à voir avant de vous rendre sur le site archéologique de Mariana. Là, vous verrez  un des lieux de Corse qui conserve encore des vestiges romains, témoins et preuves de l’histoire traversée par la Corse depuis des
millénaires.

Pour un contact direct avec la nature, rien de tel que les sentiers de randonnées praticables par tous les moyens : à pied, en VTT ou en vélo de course, mais aussi à cheval… Chacun a la possibilité de jalonner le Grand Bastia comme bon lui semble, et de prendre ainsi le temps de profiter de chaque découverte.

Le Grand Bastia, c’est donc une cité médiévale et un parc naturel incontestable.

 

    Partager cette page :