La Balagne : déserts, vergers, arts roman et baroque, plages, falaises…

La Balagne est une microrégion de Corse qui donne l’impression de parcourir le monde entier : la Balagne et ses paysages divers font voyager dans l’espace et dans le temps.

Contexte géographique de la Balagne

C’est entre les microrégions du Nebbio et du pays de Sevi in Fora que se situe la Balagne. Non loin des massifs du Monte Cinto, elle abrite les villes de Calvi et de l’Île Rousse, pôles touristiques importants de la Corse, notamment grâce à leurs ports. Ce domaine est longé par 40 km de rivage constitué tantôt de plages, tantôt d’impressionnantes falaises. De part et d’autre de la Balagne, les déserts s’opposent à une nature fertile, domaine de l’olivier qui fournit une huile de grande qualité et des vignobles dont les crus ont imposé leur nom parmi les grands vins. Au total, 36 communes sont parsemées sur la carte de ce domaine dont les paysages varient de kilomètre en kilomètre.

Un territoire corse habité depuis bien longtemps…

Les trouvailles archéologiques montrent les traces d’une vie présente en l’enceinte de la Balagne depuis environ 6000 ans avant Jésus-Christ. Les peuples de toutes civilisations y ont laissé leurs empreintes : phéniciens, grecs, étrusques, romains… Ces derniers ont d’ailleurs détenu le pouvoir sur une longue période durant laquelle le christianisme a beaucoup progressé. Les attaques de leurs adversaires ont cependant fini par les faire chuter : c’est le début d’une longue succession de combats pour la possession de la Corse. A ce jour, de nombreux villages sont implantés en Balagne, et ce depuis le Moyen-Age : Cassanu, Curbara… Puis, la peste atteint une grosse partie de la population, décuplant leur intérêt pour le christianisme : des églises sont bâties. De tout temps, les guerres ont affaibli la région, notamment la première guerre mondiale qui a décimé la population masculine de Corse. L’après-guerre a laissé place au tourisme qui ne cesse de se
développer.

Des activités originales en Balagne

Une des particularités touristiques de la Balagne est la randonnée à dos d’âne : autour du Mausoleo, 6 heures de parcours invitent à la découverte des villages, des bois, des dolmens et cols de Balagne avec une vue imprenable sur Île Rousse. D’autres activités comme la pratique du VTT rendent le domaine abordable par tous tandis que d’autres provoquent une décharge d’adrénaline à coup sûr : c’est le cas du parapente
notamment.

Plus relaxante et rafraîchissante, la plongée offre une proximité avec la riche faune sous-marine de la Balagne. En famille, le parc botanique de Saleccia à proximité de l’Île Rousse offre sur sept hectares de nature préservée, une initiation à la flore de Corse.

Les longues plages de sable fin de Balagne permettent baignades et farniente dans un cadre idyllique. Enfin, la région de Balagne organise des animations rendant acteurs les habitants : foire de l’olivier à Montegrosso, festival du cinéma européen à Lama, festival du vent (Festiventu), rencontres théâtrales d’Olmi-Cappella, foires, brocantes…

La traversée de la Balagne permet de côtoyer quelques villages anciens décrivant de manière authentique le patrimoine architectural local : Lumio, Calenzana, Féliceto, Pigna… Ils mettent bien entendu à l’honneur les arts romans et baroques qui font la richesse de l’architecture en Balagne. 

 

    Partager cette page :