Miel de Corse

La Corse est le premier terroir à avoir obtenu une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) et AOP (Appellation d’Origine Protégée) pour ses miels. L’environnement préservé et l’extraordinaire richesse florale naturelle de la Corse permettent à des apiculteurs passionnés d’obtenir une grande diversité de saveurs et de puissance dans leurs miels. Selon le déplacement des ruches au fil des saisons de la mer à la montagne, on obtient des miels doux ou amers aux parfums de vergers, de forêts ou de maquis regroupés en six variétés AOP et AOC.

Miel de printemps

Récolté de mars à mai dans les basses vallées, en plaine et sur le littoral, le miel de printemps est très clair et très doré avec un goût fruité aux arômes faibles à dominance de clémentinier et d’asphodèle.

Miel de maquis de printemps

Récolté d’avril à mai dans le maquis de peu d’altitude, le miel de maquis de printemps est ambré du clair à très foncé avec un goût caramélisé aux arômes moyennement prononcés  à dominance de bruyère blanche.

Miel de miellat du maquis

Récolté de mai à septembre en forêt et sur le littoral, le miel de miellat du maquis est toujours assez foncé avec un goût de fruit sec et de mûre aux arômes boisés à dominance de chêne vert.

Miel de maquis d’été

Récolté en juin et juillet dans les vallées de montagne, le miel de maquis d’été est clair à ambré clair avec un goût floral aux arômes d’intensité moyenne à dominance de thym, germandrée et d’anthyllide.

Miel de châtaigneraie

Récolté en juin et juillet dans les forêts d’altitude, le miel de châtaigneraie  est ambré foncé à très foncé avec un goût amer et tannique aux arômes puissants de châtaignier.

Miel de maquis d’automne

Récolté d’octobre à février depuis le littoral jusqu’au pied des montagnes, le miel de maquis d’automne est clair à ambré clair avec un goût boisé aux arômes d’intensité moyenne à dominance d’arbousier.

    Partager cette page :